MOTION DE REFUS SMICVAL

L’assemblée générale du SMICVAL a voté le 6 septembre 2022, la fin du ramassage des ordures ménagères en porte-à-porte, et ce d’ici 2025/2026. La démarche est brutale, technocratique, loin des réalités vécues par nos administrés, loin de la réalité de la géographie de nos territoires dont l’habitat est particulièrement dispersé. Le choix du matériel support est particulièrement ambitieux, coûteux et peut interroger sur la fiabilité de celui-ci.

Cela ne conduira pas à une baisse de la taxe pour les ordures ménagères, taxe qui est parmi  les plus élevées en comparaison à d’autres structures. Celle-ci sera supprimée, remplacée par une facture (70/80 % part fixe, 20/30 % en fonction des dépôts).

L’implantation de ces structures d’apport collectif est prévue pour 150 habitants. Quand on connait nos hameaux de moins de 30 habitants, quelle répartition sera possible ? Qui paiera ?

Dans tous les cas, il s’agit d’une dégradation du service rendu au public.

Dans tous les cas, les personnes âgées et celles en situation de handicap devront faire face à une difficulté supplémentaire, voire insurmontable.

Dans tous les cas, les communes seront en première ligne, auxiliaires du SMICVAL et non partenaires de celui-ci.

Le mode de fonctionnement restrictif (un système par carte) et son éloignement des foyers conduiront à une augmentation importante des dépôts sauvages, d’autant qu’à court terme le dépôt dans le container conduira à une facturation.

Nous sommes conscients de la nécessité d’une nouvelle approche, des objectifs environnementaux, des contraintes financières, mais cela doit se réaliser dans le cadre d’une

vraie concertation, tenant compte des spécificités de notre territoire.

Il est donc proposé au Conseil Municipal de se prononcer contre la réforme votée par le SMICVAL conduisant à l’arrêt du ramassage en porte-à-porte.

Face à ces enjeux sociétaux, environnementaux, et économiques, il est souhaitable que chacun de nos concitoyens se mobilise pour que notre action aboutisse.

Il est donc proposé à la population de MAZION de venir en mairie signer la pétition afin de se prononcer contre la réforme du SMICVAL, mettant fin au ramassage des ordures ménagères en porte-à-porte.